La vraie moi derrière le mur

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas pensé qu’on pouvait m’apprécier, moi, juste moi. Il y a longtemps, j’ai du construire un mur, une sorte de bouclier derrière lequel me cacher.

Solitude étouffante

J’ai porté ce masque de fille cinglée qui rie tout le temps, de tout et qui se moque de tout. Comme si ce mur pouvait me protéger. J’ai passé plusieurs années à souffrir d’une solitude étouffante sans me rendre compte que j’avais participé à cette solitude. Je voulais que personne ne puisse me voir comme je suis pour éviter de voir leur indifférence mais je souffrais de ne voir personne essayer.

Comme si ce mur pouvait me protéger

Et puis, je l’ai rencontrée. J’ai fait comme je faisais à chaque fois. Des blagues nulles, des faux sourires. Chaque fois elle riait poliment mais son regard cherchait autre chose. Je crois qu’elle a compris le subterfuge plutôt rapidement. Et chaque fois qu’elle me regardait, elle cherchait.

La vraie moi

Elle essayait. J’avais tellement peur qu’elle me voit, moi, juste moi. Qu’elle voit qui je suis et qu’elle m’abandonne comme les autres. J’ai fait de mon mieux pour garder ce mur debout, mais elle se battait pour le faire tomber. Il a fallu des mois et des mois, entre larmes et longues conversations avant que je ne comprenne qu’elle cherchait juste à rencontrer la vraie moi.

Elle cherchait juste à rencontrer la vraie moi.

Et contre toute attente, elle en est tombée amoureuse. J’avoue que je ne comprends toujours pas comment ni pourquoi, mais c’est arrivée. J’ai fait tomber ce mur, avec elle tout du moins. Et j’en suis très heureuse. Même si je montre mes faiblesses, mes blessures et mon histoire. Ça a fait de moi une personne plus forte que ce que je ne pensais, et plus courageuse.

Je n’ai plus peur

Alors même si ça fait mal, ça fait partie de moi et je n’ai plus peur de le montrer aujourd’hui parce qu’elle m’a montré que malgré ça, j’étais digne d’intérêt. Et même si j’ai encore du mal à faire tomber le mur avec les autres personnes, j’ai compris que de temps en temps, il faut savoir montrer qui on est vraiment. Au moins pour laisser une chance aux gens d’apprendre à nous connaître.

0

Tu as aimé cet article ?


Partage-le afin qu'il puisse peut-être toucher une autre personne

Salut à toutes, Je suis Tracy, 23 ans. Etudiante en communication digitale, je viens d'une ville près de Paris et oui, je suis lesbienne. Mon histoire à commencé en 2010 lorsque j'ai rencontré cette magnifique nana qui à fait s'écrouler tout mon monde. Avec Eva, nous avons créé ce site pour que toutes les filles puissent avoir un endroit où elles se sentent chez elle, où elles peuvent poser toutes les questions qu'elles veulent, où elles peuvent se confier. Mon but est de vous raconter mon histoire, mes erreurs pour que vous ne fassiez pas les mêmes erreurs et pour que mon expérience puisse aider les jeunes lesbiennes. Alors je le répète les filles, vous êtes ici chez vous !