Premier Amour

Premier amour

Mon premier amour. J’ai connu mon premier vrai amour, avec un grand A (s’il vous plaît), à l’âge de 16 ans. J’en étais déjà amoureuse secrètement bien avant, mais je n’avais pas osé le lui dire. Et un beau jour, c’est arrivé ! Nous nous sommes mise ensemble … 

Touché en plein coeur <3

C’était le bonheur, pure et dure. C’était ma drogue et mon alcool profond. Je planais à 15 000 quand j’étais près d’elle, et ce n’était pas souvent… oui, en effet elle n’habitait pas à côté de chez moi, donc c’était une relation à distance (du moins au début). Comme dans tout les débuts, on s’envoyaient des sms toute la journée et souvent la nuit aussi. Elle me touchait en plein cœur. Je la trouvait belle; intelligente avec une répartie débordante. J’avais ce petite truc dans le ventre quand je la regardais et ce petit pincement au cœur. Ses yeux, son âme, sa bouche, j’exploitais chaque partie de son corps, tant je le trouvais magnifique. Elle avait ce petit truc qui faisait que je l’aimais. Mais… (oui parce que y’a toujours un mais) ça n’a pas été évident … il a fallu qu’on se batte. Contre nos familles, mais contre nous aussi. L’amour est magnifique mais parfois la réalité nous rattrape. Notre chemin a été semé d’embûches… des épreuves plus difficiles les unes que les autres...

Destruction

On a été ensemble trois ans et on a aussi habitées ensemble. C’était bon mais destructeur. On s’aimait à la folie mais peut être un peu trop. Toujours dans l’excès, pas de juste milieu. Un jour on s’aime puis l’autre on se déteste. On se regarde avec tendresse et on se chamaille à coup d’insultes. La routine s’installe. Certaines personnes nous mettent des bâtons dans les roues, et souhaite qu’on ne soit plus ensemble c’est évident, et ça ne nous a pas aidé. 

Toujours dans l’excès

Plusieurs séparations.. puis des retrouvailles. Parfois on aurait souhaité que le temps s’arrête. Une tromperie et voilà que le monde s’arrête, mais cette fois on aurait préféré qu’il continu. 

c’était  un faux pas … rien n’allait plus. Ni les mots, ni le regard, ni même un sourire. Son visage s’était refermé et la tristesse avait emprisonné son corps et son cœur. Je l’avais détruite, anéanti. Je sentais que la fin était proche. On s’est séparées de nouveau puis remise ensemble. Jusqu’à ce jour, où j’ai pris une décision ferme et sans appel, j’ai décidé de me séparer définitivement.

5 min plus tard je regrettais déjà … mais il ne fallait pas que je lâche. On était en train de se détruire mutuellement. Et pourtant… je l’aimais du plus profond de mon être. Elle qui m’avait soulevé, aidé, aimé. Celle qui m’avait fait connaître l’amour. Nos premiers instants, son sourire et maintenant les larmes. C’était fini, terminé. 

J’ai continué ma vie et elle la sienne… 

Malgré tout cela, aujourd’hui nous sommes encore en bon termes. On s’appelle, s’envoit des sms. Je l’aimerais toute ma vie d’un amour certain. La meilleure décision qu’on ait prise était de se séparer, même si ça n’a pas été évident. Même si il a fallu du temps pour pouvoir se reparler. Mais l’amour c’est ça, c’est se battre chaque jour pour ce que l’on aime. C’est passer outre les difficultés. 

Dans la vie rien est simple, et surtout rien est jamais acquis. Cette fille a été une leçon de vie pour moi. Tout ce que je peux vous dire c’est que je ne regrette absolument rien ! Mais vraiment rien. Tout ça m’a fait grandir, mûrir, m’a appris plus de respect et de tolérance. Mais surtout m’a appris que l’amour est la plus belle chose qui existe. Alors aimez vous autant que vous le pouvez. 

1+

Tu as aimé cet article ?


Partage-le afin qu'il puisse peut-être toucher une autre personne